Gel douche ou savon ? (mais au fait on faisait comment avant ?)

Peut être que comme moi avant que le gel douche et gel pour mains ne trônent dans votre salle de bain et à chaque lavabo sans que l’on ne se pose la question de leur impact écologique, vous avez connu tout simplement le… savon. Le quoi ? Et oui, j’ai bien dit le SAVON. Vous savez ce truc de forme souvent rectangulaire qui mousse avec de l’eau, qui lave et… qui fait l’effet de la peau qui tire.

Du moins c’est ce qu’a bien voulu nous faire accroire la pub (« on avait la peau qui tireuh ») accompagnant l’arrivée des gels douche dans les années 701.

Mais ce petit changement dans notre salle de bain n’est pas anodin ni pour l’environnement, ni pour votre santé (et oui rappelez -vous l’important c’est de faire de l’égo-écologie et pas du développement durable, non?).

Qui dit gel douche, dit :

- plus de déchet (et oui il faut recycler, quand on y pense, le flacon plastique !). Et ce n’est pas rien, selon le site www.planetoscope.com « Il se vend près de 6 flacons de gel douche chaque seconde en France soit 511 000 par jour. 490 millions d’euros de gel douche sont vendus en France chaque année avec les marques Le Petit Marseillais et Tahiti comme leaders. Avec une dépense de 8,9 euros par personne en moyenne par an, les Français sont ceux qui y consacrent le plus fort budget en Europe »2 ;

- plus de place dans votre salle de bain qu’un simple savon ;

- souvent plus d’additifs (tout cela varie en fonction des produits que vous utilisez qu’il s’agisse de savon ou de gel douche pour le coup) ;

- le tout le plus souvent pour un budget plus conséquent.

Et cette histoire de peau qui tire, est-ce au moins si vrai que ça ?

Pas vraiment. Mon foyer utilise des savons doux avec des ingrédients naturels comme le lait d’ânesse ou l’aloe vera, et c’est pratique, sans effet de dessèchement, et on est vite rincé (économie d’eau donc). Cerise sur le gâteau, fini également le recyclage des flacons et la salle de bain ne s’encombre plus.

Pour ceux qui veulent aller encore plus loin dans la réduction des déchets, il est aussi possible d’utiliser des savons en shampoing. Le magasin Lush3 en propose de très bien à tester selon votre nature de cheveux (mais j’avoue pour ma part que ça l’a pas trop fait, et que sur ce point je reste au flacon plastique, honte à moi).

Alors, savon ou gel douche ? (hé, c’est pas tout les jours qu’on peut revenir plus de 30 ans en arrière).

 savon.cadum

 

11973, le gel douche Tahiti de Colgate-Palmolive est commercialisé en France (source http://www.lsa-conso.fr/les-40-produits-qui-ont-change-la-consommation,28737 )

Mots-clefs :, , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus